Le bio des grandes surfaces inaccessible pour la plupart des consommateurs d’après UFC-Que choisir

Les associations locales de UFC-Que choisir ont mené une enquête dans 1624 magasins sur les prix des produits bio. Les résultats, dont les détails sont disponibles sur le site de l’association de consommateurs pour les abonnés, montrent que le prix d’un panier de produits bio à marques de distributeurs est 22 % plus élevé que celui d’un panier à marques bio conventionnelles.

De plus, le prix du panier bio de marques de distributeurs est 57 % plus élevé que le prix du panier de marques de distributeurs non bio.

L’association UFC-Que choisir dénonce aussi le fait que la grande distribution renchérit les fruits et légumes Bio en augmentant les marges. Ainsi, d’après l’association, la marge passe de 50 centimes d’Euro en moyenne pour les pommes standard à 1,09 euros pour les pommes Bio.

Suite à ce test d’envergure nationale, l’association UFC-Que choisir exige notamment « que la grande distribution rende le bio accessible au plus grand nombre, en augmentant le nombre de références en rayon et en appliquant les mêmes marges que celles qu’elle applique aux produits conventionnels » . Ces mesures permettraient notamment d’après l’association de répondre à l’objectif du Grenelle de l’environnement qui est de tripler les surfaces cultivées en bio.

Voir en ligne : Prix du Bio en grandes surfaces - L’UFC-Que Choisir demande des comptes !

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et (...)
En savoir plus »