Les doutes sur la certification halal française fleurissent dans la presse étrangère...

Plusieurs articles sont parues pendant le mois de ramadan sur les sérieux doutes concernant les procédures de la certification "halal" à la française.

Al Arabiya et Arabian business ont repris une dépêche de l’agence Reuters sur les "particularités" de la certification halal française. BBC news a consacré un article sur la "halal meat" française. Ces articles ont repris en coeur les fameux chiffres "clés" : "80% de la viande n’est pas halal" ou encore les "40% à 50% de la viande halal produite en France n’est pas vérifiée rigoureusement (d’après le recteur de la mosquée de lyon interviewé par Le Parisien )...

La véhiculation de ces chiffres et les récentes déclarations de B. Godard ne vont pas faire de la bonne publicité pour les produits halal français !

A cause de ce manque de rigueurs sur les procédures de certification halal, la France a déjà perdu le marché du plus grand pays musulmans, l’Indonésie. (vu sur le Blog Al-Kanz et son interview "Je n’irai pas manger halal chez Quick" par TF1 News) )

A la lecture de la récente interview du Directeur de la DGAL* accordé à Enviro2b, cela ne risque pas de s’arranger...

D’après la DGAL, "La certification halal n’est absolument pas encadrée par les pouvoirs publics ". la DGAL justifie cela par le fait que celle çi n’est pas une certification officielle mais une certification qui relève d’une initiative privée. Elle ne peut dont pas être contrôlée, à part en vérifiant la "loyauté ou la justesse " de l’étiquetage (relève du droit à la consommation)... Mais bon étant de l’ordre de l’action privée, la DGAL " ne connait pas précisément le cahier des charges de cette certification ".
Il va être donc difficile de déterminer si le consommateur est induit en erreur ou trompé par l’étiquetage sachant que la définition n’est pas officiellement reconnue... avec la conséquence désastreuse, à la fois pour les consommateurs musulmans et pour les entreprises françaises souhaitant exporter leurs produits halal, de la multiplication incontrôlable des organismes dits de "certification halal" et des définitions du terme halal...

A force de laisser pisser le Merinos, on va continuer à en faire lomgtemps des ronds dans l’eau...


* DGAL : Acronyme de Direction Générale de l’Alimentation. Au sein du ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et de la ruralité, la direction générale de l’alimentation (DGAL) est chargé de veiller à la qualité et à la sécurité des aliments.

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et (...)
En savoir plus »