jeudi, 17 août 2017
 

Halal étourdi : WMCO lance un sondage auprès des consommateurs musulmans dans le monde

World Muslim Consumers Organization lance un sondage en coordination avec différents groupes de consommateurs musulmans. Ces derniers sont ASIDCOM (France), APOCE (Algérie), BEhalal (RU), Ikeethalal (Pays Bas), ASEVE Foundation (Belgique), NewsHalal (Japon) et SAARC (Inde, Pakistan, Afghanistan, Sri Lanka, Bangladesh, Népal, Maldives, Bhoutan).

Les consommateurs sont appelés à défendre leurs droits. La mondialisation incite les industriels du halal, qui sont pour la plupart d’entre eux non-Musulmans, à œuvrer pour imposer leur propre vision du Halal, qui n’a rien à voir avec le Halal.

En Europe, leurs efforts sont aussi soutenus et encouragés par la politique de l’Union vis-à-vis des droits fondamentaux des minorités musulmanes, en la matière.

Des grands moyens sont déployés, en Europe, pour aboutir à l’interdiction de la méthode prophétique du sacrifice des animaux. Les minorités musulmanes sont sommées d’assommer les animaux et d’admettre que l’abattage rituel est incompatible avec le bienêtre animal. De plus en plus de pays non-Musulmans interdisent l’abattage rituel, en toute contradiction avec les droits aux libertés religieuses. En l’absence de statut légal clair du halal sur le marché mondial, ces pays continuent sans difficulté l’export de leur Halal étourdi aux pays musulmans.

Les consommateurs musulmans partout dans le monde sont alors appelés à travers ce sondage de signaler leurs vrais besoins et exigences en terme de viande halal. C’est un premier pas pour mettre fin à certaines thèses des détracteurs du halal. Ces derniers sont allés jusqu’à s’exprimer au nom des consommateurs musulmans pour affirmer que nous serions favorables à électrocuter nos animaux et leurs fracasser le crane avant ou juste après l’acte prophétique du sacrifice.

Lors de l’Aid Al-Adha dernier (2015), l’association animaliste belge (Gaia) a présenté un sondage indiquant que 50% des musulmans belge seraient d’accord pour électrocuter leurs agneaux de l’Aid. Elle a eu gain de cause pour imposer aux musulmans d’assommer les agneaux dans les abattoirs temporaires. Or les musulmans belges ont décidé de Boycotter le mouton étourdi. Cet appel au Boycott a eu un tel succès à en croire que le sondage de Gaia n’était qu’une simple manipulation.

Prenez donc 2 minutes pour répondre à ce sondage anonyme. C’est un geste simple qui compte pour beaucoup afin de faire valoir et défendre les droits des consommateurs musulmans.

Je participe au sondage

Merci de penser à diffuser ce sondage à un maximum de consommateurs musulmans.

Baraka Allahou Fikom


2 commentaires

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »