dimanche, 17 décembre 2017
 

Rencontre animal et société : mise en place d’un « sous-groupe » dédié à l’abattage rituel

Le « sous groupe » abattage rituel

Suite à la première réunion de travail, le groupe n°3 des rencontres animal et société (groupe « Animal, économie et territoires ») a décidé d’organiser un "sous groupe" en charge d’examiner les «  spécificités » de l’abattage rituel. La composition de ce sous-groupe n’a pas été officiellement annoncée. Les représentants du culte musulman pourraient être un représentant pour chaque grande mosquée (Paris, Lyon, Evry - ces mosquées sont les seuls organismes à pouvoir attribuer des cartes de sacrificateur) ainsi qu’un représentant du CFCM. Au niveau des associations de protection animale, l’OABA a annoncé sur son site participer au groupe de travail n°3. La Fondation Brigitte Bardot, qui revendique d’être à l’initiative des rencontres animal et société, devrait faire partie aussi de ce sous-groupe de travail.

Inquiétude au niveau de l’obligation de pratiquer l’étourdissement avant la saignée rituelle

Bien que peu connu du consommateur musulman, l’étourdissement est actuellement utilisé dans le cadre de l’abattage rituel musulman par certains industriels et ainsi que certains organismes de certification. L’étourdissement consiste à pratiquer sur les animaux avant la saignée soit un assommage mécanique (pistolet d’abattage), soit une décharge électrique (Electronarcose). Il est à remarquer que l’étourdissement est pratiqué à l’insu du consommateur. Il n’est même pas mentionné sur l’étiquetage des produits halal quand il est pratiqué !

Pour les rencontres animal et société, les associations comme l’OABA et la Fondation Brigitte Bardot (FBB) ont indiqué clairement leurs objectifs : Ils veulent généraliser la pratique de l’étourdissement à l’abattage rituel. Par exemple, la FBB a appelé les Internautes dans un document déposé sur le site L214.com à reprendre et personnaliser ses revendications (dont l’obligation de l’étourdissement dans l’abattage rituel) et de déposer les contributions sur le site du ministère afin de soutenir l’action de l’association. Ce qui est encore plus inquiétant pour les droits des consommateurs musulmans, le Président de la République aurait pris des engagements auprès de Mme Bardot lors d’une rencontre le 27 septembre dernier ...

« Le Président a ensuite pris des engagements sur l’abattage rituel, plus précisément l’obligation de l’étourdissement préalable des animaux, en organisant une très prochaine réunion avec les associations de défense des animaux, les représentants des cultes et les autorités... Réunion qui devra aboutir à un résultat effectif »...

Le calendrier des rencontres animal et société

Les rencontres « animal et société », nommées aussi Grenelle de l’animal par référence au Grenelle de l’environnement 2007, ont été mises en place par le ministre de l’agriculuture, Michel Barnier, suite à la demande du Président de la République, M. Nicolas Sarkozy. Elles ont pour but de lancer un travail de réflexion sur la question de la protection animale. Elles vont se dérouler en trois étapes :

  • Elaboration des proposition d’action : les trois groupes de travail vont se réunir quatre fois (mars, avril , mai)
  • Consultation du public au niveau des propositions
  • Remise du rapport final au Président de la République avant le 30 juin.

Un espace de contribution a été ouvert depuis le 5 mars et permet aux particuliers, organisations et associations de participer au débat. Nous appellons les associations , les particuliers, les scientifiques musulmans à contribuer aux débats et apporter des idées à travers les trois groupes de travail : les statuts de l’animal (n°1), l’animal dans la ville (n°2) et animal, économie et territoires (n°3).

L’association ASIDCOM a pour l’instant contribué au débat par l’intermédiaire d’un rapport sur « Les bénéfices de l’abattage rituel sans étourdissement pour les animaux et les hommes ». L’association veillera particulièrement aux actions et propositions concernant l’abattage rituel émises lors de ces rencontres.

Voir en ligne : Le site des rencontres animal et société


 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »