vendredi, 21 juillet 2017
 

Sécularisation du Halal : laxisme du CFCM et des trois mosquées

Pour des raisons purement mercantiles, des lobbies industriels, soutenus par l’administration et accompagnés par des thèses anthropologiques fantaisistes, sont engagés pour la survie du projet de l’AFNOR pour séculariser le halal.

Pour des raisons purement mercantiles, des lobbies industriels, soutenus par l’administration et accompagnés par des thèses anthropologiques fantaisistes [1], sont engagés pour la survie du projet de l’AFNOR pour séculariser le halal.

Il est donc important que les consommateurs musulmans soient informés de la suite de ce dossier que nous suivons depuis 2008. Comme mentionné dans le bilan d’activité d’ASIDCOM de 2015-2016, dans la foulée de la dissolution du projet européen du CEN pour normaliser le halal, l’AFNOR a écarté plusieurs acteurs musulmans de sa commission, tout en tentant de convertir sa commission et l’orienter vers un projet national. La société Sirat et ASIDCOM ont contesté ces agissements par courriers [2] [3] [4] [5]. Après ces contestations solidement argumentées, il est constaté que l’AFNOR a, visiblement, abandonné l’idée de cette conversion et a opté pour la création d’un nouveau projet, le 4 novembre 2016. L’organisme de certification halal service a été écarté à cette occasion. Contacté par ASIDCOM, ce dernier a assuré qu’il n’a reçu aucune information de l’AFNOR pour justifier son exclusion du ce dernier projet.

N’ayant aucune légitimité pour traiter la question religieuse du halal, l’AFNOR qui a écarté tous les acteurs musulmans (AVS, Halal Service, Sirat, ASIDCOM, UFCM, ARGML), a pris le soin d’inscrire les représentants du culte musulman (les trois mosquées, CFCM et Aumônerie Musulmane de l’armée), lors de la création de son nouveau projet.

Source : capture d’écran

Source : capture d’écran

ASIDCOM s’étonne de l’excès de transigeance de ces institutions cultuelles alors qu’il s’agit de préserver le culte et la dignité des musulmans français. En fait, seule l’aumônerie musulmane de l’armée nous a affirmé qu’elle n’a jamais participé aux travaux de normalisation par le CEN et qu’elle n’a pas autorisé AFNOR à l’inscrire dans ses projets pour séculariser le halal [6]. Quant au CFCM et les trois mosquées [7], ils entretiennent le flou par l’absence de la moindre réaction de leur part face à cette énième immixtion insoutenable dans le halal par l’AFNOR et ses partenaires, dont l’administration et des associations militant contre notre droit de manger halal [8].


[1] Selon certaines thèses fantaisistes, le halal serait le fruit d’une rencontre entre le fondamentalisme islamique et l’industrialisation. Mais n’en déplaise aux carriéristes, le halal est une obligation religieuse bien établie dans les textes. Les normes de sa production et les conditions de son contrôle rituel sont explicitement exposées par les érudits musulmans. Mais il est évident que ces vérités sont peu accessibles aux chercheurs dépourvus de la moindre maitrise de la jurisprudence musulmane. Sinon de tels chercheurs seraient plus avertis sur la gravité d’un point de vue religieux, et donc vis-à-vis des musulmans, de déclarer un statut juridique, sans ni savoir religieux ni habilité pour agir ainsi.

[2]

PDF - 381.8 ko
Radiation ASIDCOM de la commission AFNOR

[3]

PDF - 1017.6 ko
Réclamation 1 d’ASIDCOM

[4]

PDF - 562 ko
réponse de l’AFNOR à reclamation 1 d’ASIDCOM

[5]

PDF - 124.7 ko
Reclamation 2 d’ASIDCOM - AFNOR n’a pas répondu à cette deuxième réclamation

[6] La commission de l’AFNOR envoie les documents de ses travaux à une adresse erronée d’une secrétaire de l’aumônerie musulmane de l’armée

[7] La Grande Mosquée de Lyon a confirmé par mail, le 19 mai, qu’elle n’a pas participé aux travaux du nouveau projet de l’AFNOR. Mais elle n’a pas fait mention de son intention de demander à l’AFNOR de la désinscrire de son projet et surtout d’enlever son nom de la liste des membres affichée sur son site internet

[8] Ce sont des associations qui militent pour l’interdiction de l’abattage rituel (un abattage rituel doit s’effectuer sans aucun étourdissement avant ou après la saignée (cf. le référentiel religieux du halal de la charte halal du CFCM))


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »