lundi, 10 août 2020|
 

L’animal est une personne - l’abattage rituel

Certes ASIDCOM a une opinion différente de celle de l’auteur du documentaire "l’animal est une personne",Franz- Olivier Giesbert, au sujet de l’abattage rituel des animaux. Mais, il est utile de rappeler que la position d’ASIDCOM est bien fondée sur des avis et analyses scientifiques, dont voilà quelques exemples : En 2014, suite à une revue (...)


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

2 commentaires
  • L’animal est une personne - l’abattage rituel 23 novembre 2015 15:20, par Isqatunidam

    La fin des mouvements post acte de sacrifice ne marque pas le début de l’état d’inconscience, mais représente plutôt le signe de la mort définitive de l’animal.
    Il faut donc attendre la fin des mouvements pour considérer la bête morte et non pas juste après la saignée comme certains le pensent et légitiment l’electrocution post sacrifice.
    l’electrocution post saignée est pire que l’electronarcose puisqu ’elle peut entrainer l’arret cardiaque. La bête meurt donc de l’electrocution et nonpas de la saignée.

    Répondre

A propos de ASIDCOM