samedi, 23 septembre 2017
 

Le halal méprisé : communiqué d’AVS

C’est avec grande stupéfaction qu’AVS découvre une énième tentative de définir le halal à l’insu des musulmans. Nous avions refusé de continuer de participer à la dernière table de travail initié par Afnor et le CEN. Notre retrait était motivé par le fait que la norme semblait avant toute chose être conforme aux intérêts de quelques industriels.

C’est avec grande stupéfaction qu’AVS découvre une énième tentative de définir le halal à l’insu des musulmans. Nous avions refusé de continuer de participer à la dernière table de travail initié par Afnor et le CEN.

Notre retrait était motivé par le fait que la norme semblait avant toute chose être conforme aux intérêts de quelques industriels. Présents depuis 25 ans dans ce domaine, nous avions participé à diverses tables de travail consacrées au halal ou à l’abattage selon les prescriptions religieuses. Nous avons toujours accepté de collaborer dans la limite du respect de nos principes, de nos aspirations et ce indépendamment des acteurs en présence.

Nous rappelons que les musulmans ont élaboréleur référentiel halal. Il est notre seule référence en la matière dans la mesure où ce référentiel respecte l’esprit et la lettre promus par l’islam. Il est notre référence car élaboré par différentes organisations musulmanes de France en toute indépendance.

Toute autre tentative n’est et ne sera que veine sauf si on use de pouvoirs extra légaux pour satisfaire les intérêts de quelques industriels au détriment des droits des musulmans.

Pour AVS

Fouad Imarraine


2 commentaires
  • La norme AFNOR n’abordera aucun aspect religieux 4 juillet 10:21, par Service de presse du groupe AFNOR

    Il y a une confusion : ce document ne portera pas sur les pratiques d’abattage, ne définira pas le halal et n’abordera aucun aspect religieux.

    Il s’agira d’un document technique dont l’objectif est d’aider un industriel à livrer un produit conforme aux attentes de son client Il proposera aux industriels une méthode basée sur les principes de l’HACCP , largement répandus pour assurer la sécurité sanitaire des aliments.

    Il permettra de conduire une analyse des risques d’une production de denrées alimentaires, en identifiant les étapes critiques et les moyens de les maîtriser : sélection des intrants, des ingrédients et des fournisseurs, information du consommateur, formation du personnel et organisation opérationnelle de la production. La traçabilité est au cœur de la démarche.

    Les industriels pourront s’appuyer sur cette méthode harmonisée pour faire l’inventaire, avec leur client, de ce qui est attendu. C’est une aide à la définition du cahier des charges et un soutien pour respecter les étapes permettant de livrer un produit conforme.

    Service de presse du groupe AFNOR

    Répondre

  • Le halal méprisé : communiqué d’AVS 4 juillet 15:25, par fatima

    et qu est ce qui le differencie d un produit non halal alors ?
    si ce n est qu une question de tracabilite les référentiels existants suffisent largement

    Répondre


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »