dimanche, 17 décembre 2017
 

Avis de l’Académie du Fiqh IIFA - la Dhakat est un acte d’adoration

Suite à une question d’ASIDCOM demandant : Est qu’il faut considérer la Dhakat et l’Adhia (le sacrifice de l’Aid) comme des actes d’adoration/Ibadat (actions relatives aux liens entre le croyant et Dieu) ? Ou sont-ils dans la catégorie des Mouamalates (actions relatives aux liens économiques et sociaux) ? L’Académie Internationale du Fiqh Islamique a répondu par une Fatwa, intitulée : « Fatwa précisant que le Dhabh, la Dhakat et Al-Adhia (sacrifice) sont des adorations et ils ne sont pas des Mouamalates »

Il est précisé dans la fatwa que « le Dhabh et la Dhakat ne sont pas des Mouamalates ou des traditions, mais ils sont des adorations et des offrandes qui nécessitent l’affirmation de l’intention et doivent être faits exclusivement au nom de Dieu »

La fatwa en version arabe peut être consultée ci-dessous :

PDF - 957.6 ko
Fatwa IIFA - ASIDCOM - REligious slaughter is a worship Ibada


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »