mardi, 21 novembre 2017
 

ASIDCOM interpelle le Gouvernement et les candidats(es) déclarés(es) à l’élection présidentielle.

( , )

Notre association condamne fermement, au nom des consommateurs musulmans, l’utilisation thématique de l’abattage rituel à des fins électoralistes.

En effet, le Gouvernement Sarkozy-Fillon n’a pas trouvé plus populiste, pour séduire les voix de l’extrême droite et du lobby welfériste ,que la publication de textes réglementaires (Décret et Arrêté du 28/12/11 publiés au JORF du 29/12/11) dont les dispositions techniques multiplient les entraves relatives à l’abattage religieux juif et musulman alors que l’abattage rituel représente 4% du tonnage abattu en 2010.

La bientraitance des animaux concerne toutes les étapes : transport, contention, mise à mort, formation... et n’est pas spécifique à l’abattage religieux. La mise en place de quotas, contraire à la concorde civile, est un nouveau pas vers l’interdiction finale de l’abattage Religieux, comme en 1942. C’est aussi une nouvelle tracasserie inutile pour l’industrie agroalimentaire française déjà en difficulté.

ASIDCOM condamne cette nouvelle démagogie électoraliste et demande le retrait immédiat de ces textes. Au nom des libertés fondamentales, tous les consommateurs sont concernés.

PDF - 56.4 ko
Lettre (pdf)

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »