dimanche, 19 novembre 2017
 

GB : Les Musulmans et les Juifs sont unis contre l’étiquetage de la viande issue d’abattage sans étourdissement

( )

Le conseil des Musulmans de Grande Bretagne vient de publier un communiqué à propos de discriminations que subissent les musulmans et les juifs sur l’étiquetage de produits halal et casher. Ces discriminations ciblées proviennent de la part d’une association dite de "protection animale". ASIDCOM vous propose une traduction de ce communiqué.

GB : Les Musulmans et les Juifs sont unis contre l’étiquetage de la viande issue d’abattage sans étourdissement

* La Proposition de RSPCA stigmatise les communautés religieuses pour l’étiquetage des aliments. * Insister sur l’étiquetage uniquement de la viande sans étourdissement est discriminatoire.

22 Novembre 2013

Le Conseil des Musulmans de Grande Bretagne a dénoncé aujourd’hui une campagne menée par la RSPCA pour un étiquetage punitif de toutes les viandes issues d’abattage sans étourdissement. Les musulmans doivent consommer des aliments en conformité avec les exigences religieuses de Halal, tout comme les Juifs qui doivent consommer des aliments casher. Les lois religieuses des deux religions exigent que la viande soit issue d’animaux non-étourdis.

Dr Shafi Shuja , Secrétaire général adjoint du Conseil des musulman de Grande Bretagne a déclaré : « Nous soutenons pleinement l’étiquetage des aliments Halal , et les consommateurs doivent savoir comment la viande a été abattue. Mais il est discriminatoire d’étiquette uniquement les viandes issues d’abattage sans étourdissement pour faire un choix sur le critère du bien-être animal. Les consommateurs ont également le droit de savoir si leur viande a été abattue par l’un des nombreux procédés d’étourdissement avant l’abattage , c’est à dire , par l’une des méthodes légales d’abattage qui incluent l’étourdissement mécanique avec un pistolet , gazage , électrocution , ou l’une des autres méthodes approuvées " .

" Il y a différentes méthodes d’étourdissement et chacun a ses propres connotations du bien-être animal. Si le but de l’étiquetage est d’aider véritablement les consommateurs à faire un choix éclairé, toute la viande doit être étiquetée de la façon dont l’animal a été tué - . . Pas seulement les viandes sans étourdissement "

" Il s’agit d’une première étape en essayant d’interdire l’abattage sans étourdissement. L’étape suivante sera d’interdire l’étourdissement réversible, pour des raisons de bien-être animal et d’insister sur l’utilisation uniquement des méthodes « étourdir-pour-tuer »/ « stun –to-kill ». " Ces deux étapes sont basées sur une présomption scientifique que l’étourdissement fournie une meilleure protection des animaux. Nous croyons fermement que quand on l’examine de façon critique, la littérature scientifique ne soutient pas cette hypothèse ».

" Nous espérons que la RSPCA reconsidère ses propositions de peur qu’il utilise les communautés religieuses comme des boucs émissaires. "

Le Conseil des Musulmans de Grande Bretagne soutient pleinement la position prise par Shechita Royaume-Uni en s’opposant aux propositions de la RSPCA.


Muslims and Jews United Over Non-Pre-Stunned Meat Labelling

* Proposal by RSPCA singles out religious communities for food labelling * Insisting on labelling only un-stunned meat is discriminatory

22nd November 2013

The Muslim Council of Britain today spoke out against a campaign by the RSPCA to have all meat slaughtered via the non-stunned method to be punitively labelled. Muslims must consume food that is in accordance with the religious requirements of Halal, just as Jews must consume food that is Kosher. The religious laws of both religions require that meat be obtained from animals that were not stunned.

Dr Shuja Shafi, Deputy Secretary General of the Muslim Council of Britain said : "We fully support the labelling of Halal food, and consumers should know how the meat was slaughtered. But it is discriminatory to only label un-stunned meat for consumers to make a choice on animal welfare grounds. Consumers also have a right to know if their meat was slaughtered by one of many different stunning methods prior to slaughter, i.e., by one of the legal methods of slaughter that includes mechanical stunning with a captive bolt, gassing, electrocuting, or any of the other approved methods."

"There are different methods of stunning and each has its own welfare implications. If the purpose of the labelling is to truly help consumers make informed choice, all meat should be labelled with how the animal was killed - not just un-stunned."

"This is a first step in trying to ban un-stunned slaughter. The next step will be to ban ’reversible stunning’, on animal welfare grounds and insist on using only ’stun-to-kill’ methods." Both of these steps are based on a scientific presumption that stunning in fact provides better animal welfare. We strongly believe that when examined critically, the scientific literature does not support that assumption”.

"We hope the RSPCA reconsiders its proposals lest it scapegoats religious communities."

The Muslim Council of Britain fully supports the stance taken by Shechita UK in opposing the RSPCA’s proposals.

[ends]

Notes to Editors :

The Muslim Council of Britain is the UK’s largest Muslim umbrella body with over 500 affiliated national, regional and local organisations, mosques, charities and schools.

For further information please contact : The Muslim Council of Britain PO Box 57330 London E1 2WJ Tel : 0845 26 26 786 Fax : 0207 247 7079 media@mcb.org.uk

Follow MCB Interactive Twitter : www.twitter.com/MuslimCouncil Youtube : www.youtube.com/MuslimCouncil


 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »